Articles

Qu'est-ce qu'un séisme ?

Un séisme ou tremblement de terre est un ensemble de secousses brèves et localisées du sol. Chaque année, il se produit des dizaines de milliers de séismes de magnitude > à 3. La plupart sont imperceptibles par les humains mais quelques-uns, très puissants, engendrent d'importants dégâts et de profonds bouleversements dans les paysages.

Imprévisibles et dévastateurs, les séismes et les tsunamis ont causé la mort de près de 850 000 personnes au cours de la décennie 2000-2010, ce qui correspond au deux tiers des victimes liées à des catastrophes naturelles pendant cette période. L'impact économique des séismes peut être colossal. Ainsi, deux mois après le grand séisme suivi d'un gigantesque tsunami qui dévasta l'Est du Japon le 11 mars 2011, les autorités japonaises ont estimé que le montant des dommages allait représenter entre 3.3 % et 5.2 % du PIB du Japon de 2010 (soit de 160 à 260 milliards de dollars US).

failleNZ2pt séismeHaïtipt clocherpt

Le sol se met à trembler lorsque des masses rocheuses cassent brutalement. La rupture se produit généralement à quelques dizaines de kilomètres de profondeur, le long d’une fragilité pré-existante de l'écorce terrestre, appelée faille, et entraîne un déplacement brutal des blocs rocheux limités par la faille. Le point de rupture de la faille correspond à la source sismique (on parle aussi de foyer). La cassure libère une certaine quantité d'énergie (évaluée par la magnitude) qui se dissipe sous forme de vibrations. Ces vibrations, appelées ondes sismiques, naissent à la source puis se propagent dans toutes les directions. Quand elles arrivent en surface, le sol se met à trembler. L'épicentre est situé à la verticale du foyer, c'est aussi le lieu où les dégâts sont généralement les plus importants. Après la rupture, les contraintes sont redistribuées à d'autres segments de la faille qui vont « lâcher » chacun à leur tour et engendrer de nouvelles secousses appelées répliques.


bloc3Dseismept En savoir plus


Les tremblements de terre se produisent essentiellement dans les zones où les plaques tectoniques en mouvement sont en contact et frottent les unes contre les autres. Au niveau de ces frontières, les masses rocheuses sont soumises à des contraintes, elles sont «comprimées» ou «étirées» et se déforment de façon élastique pendant des dizaines voire des milliers d'années. Les déformations s'accumulent pendant une longue période de temps jusqu'à... la rupture brutale.